| la gazette du sorcier |

Publié le par jérémiah

Pythagore : À l'école nous avons appris le théorème de Pythagore : « Si ABC est un triangle rectangle, alors le carrée de l'hypoténuse est égal à la somme des carrés des 2 autres côtés. » Pourtant le savant est beaucoup plus qu'un simple mathématicien.
Pythagore naît sur l'île de Samos, au début du Viè siècle avant J-C, fils d'un riche marchand de bagues précieuses. La pythie de Delphes consultée lors d'un voyage par ses parents leur avait annoncé « un fils qui serait utile à tous les hommes dans tous les temps » et elle leur avait conseillé d'aller à Sidon en Phénicie afin que l'enfant fût béni dans un temple hébreu.
Très sportif, le jeune Pythagore participe aux jeux Olympiques. Il voyage ensuite dans plusieurs pays, recevant des enseignements parfois contradictoires. À Millet il est instruit par le mathématicien Thalès. En Égypte, il reçoit l'initiation des prêtres de Memphis. Mais les Perses envahissent l'Égypte et il est enlevé avec d'autres savants pour être conduit à Babylone. Il parvint à s'échapper et monta à Corcone en Italie (qui faisait partie de la Grande Grèce de l'époque) une école mixte, laïque, où il délivre un enseignement universel par degrés.
Au premier degrés, la « Préparation », les novices sont tenus au silence pendant une période de 2 à 5 ans. Ils sont censés développés leur intuition.
Ils apprennent le sens de la règle de Delphes : « Connais-toi toi-même et tu connaîtras les cieux et les dieux. »
Au deuxième degrés, l' « Évolution », commence l'étude des nombres. Vient ensuite l'étude de la musique, considérée comme une combinaison de nombres.
Pythagore énonce :
« L'Évolution est la loi de la Vie.
Le Nombre est la loi de l'Univers.
L'Unité est la loi de Dieu. »
Au troisième degré, la « Perfection », commence l'enseignement de la cosmogonie. Pour Pythagore les planètes sont issues du Soleil, elles tournent autour de lui (ce en quoi il s'oppose à Aristote qui place la Terre au centre de l'univers), et les étoiles sont autant de systèmes solaires. Il décrète que : « Les animaux sont les parents de l'homme et l'homme est parent de Dieu » ; les êtres vivants se transforment selon la loi de la sélection, mais aussi la loi de la persécution et l'action de forces invisibles.
Lors du quatrième degrés, l' « Épiphanie » (littéralement : « révélation de la vérité vue d'en haut »), l'initié pythagoricien doit arriver à trois perfections : trouver la vérité dans l'intelligence, la vertu dans l'âme, et la pureté dans le corps. L'élève peut alors procréer avec une femme (de préférence initiée elle aussi), afin de permettre à une âme de se réincarner.
Pythagore énonce encore :
« Le Sommeil, le Rêve et l'Extase sont les 3 portes ouvertes sur l'au-delà d'où nous viennent la science de l'Âme et l'art de la divination. »
Les élèves de son école ayant terminé leurs études sont encouragés à s'impliquer dans la vie publique. Parmi les plus brillants : Hippocrate, fondateur de la médecine antique et auteur du célèbre serment éponyme.
Quand Crotone est attaquée par l'armée de la ville de Sybaris, un subtil général pythagoricien parvient à retourner la situation et à envahir la cité ennemie. Mais un élève recalé aux examens d'entrée de l'école pythagoricienne profite de la confusion issue de cette victoire pour lancer une calomnie et faire croire aux habitants de Crotone que les adeptes de Pythagore vont se partager seuls le butin de la cité vaincue. Les habitants de Crotone menés par l'intriguant jaloux attaquent l'école, y mettent le feu et tuent Pythagore avec 38 de ses disciples qui essayaient de le défendre. Après son décès, ses initiés connaîtront des persécutions et ses livres seront brûlés.
Socrate, qui aurait eu la chance de consulter l'un des 3 ouvrages miraculeusement sauvés de l'incendie de l'école, n'a jamais caché que son enseignement était directement issu de celui de Pythagore.

~ Edmond Wells, Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu (par Bernard Werber) ~


Publié dans destins particuliers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
SoirBon.                          
Répondre